Faire chambre à part : est-ce la meilleure solution ?

Cela fait plusieurs années, ou plusieurs mois que vous avez décidé de vivre ensemble. Depuis le premier jour, vous avez toujours dormi ensemble. Et pour cause, pour la plupart des couples (dont vous), vivre ensemble signifie dormir dans le même lit. Certains diront même que faire chambre à part (ou lit à part) est le synonyme de divorce dans une relation amoureuse. Mais est-ce vraiment le cas ? Sachez que 15 % des couples vivant ensemble, dorment séparément. Et ce n’est pas une raison qui explique le divorce ou la rupture au sein de leur foyer. Au contraire ! Nombreux sont ceux qui pensent que cette nouvelle « habitude » est le secret pour garder la flamme ardente. Dans votre cas, est-ce une bonne ou une mauvaise idée ?

Faire chambre à part : pourquoi c’est mal vu ?

Pour la plupart des couples, le lit conjugal est un endroit « sacré ». Et pour cause, il s’agit d’une véritable évidence pour la société de partager un lit lorsqu’on vit ensemble (que l’on soit marié ou non). Il n’y a donc aucun débat à faire : lorsqu’on est amoureux, l’on doit dormir dans le même lit, pas plus, ni moins. Et pourtant, savez-vous que durant de nombreux siècles, l’homme et la femme faisaient toujours chambre à part ?

Ce n’est qu’au 18e siècle que l’Eglise catholique a imposé le concept de lit conjugal. Le but étant d’éviter l’infidélité et de rendre sacrer la « relation » entre un mari et sa femme. Après cela, c’est devenu une véritable habitude. Symboliquement, le lit conjugal est donc le repère des mariés. Loin des enfants, loin de la société, c’est l’endroit où il est le plus propice d’avoir des conversations intimes et où le couple partage son intimité en toute impunité.

Si l’on suit cette logique : vouloir faire chambre à part c’est donc piétiner les normes sociales. Cela revient à vouloir rejeter cette « intimité ». Mais dans la pratique, faire chambre à part doit-il vraiment être pris d’un mauvais œil ? Est-ce qu’à l’heure actuelle, les normes sociales doivent encore dictées ce que vous devez faire dans votre couple ?

Pourquoi faire chambre à part ?

Faire chambre à part n’est donc pas chose courante dans la plupart des couples. Et pourtant, si l’on se réfère aux chiffres, nombreux sont ceux qui ont décidé de sauter le pas. Plusieurs raisons peuvent pousser l’homme et la femme à dormir, chacun dans son propre lit. Voici les plus courantes :

Pour éviter les embrouilles

Même en été, ne vous sentez-vous pas à l’aise sans une grosse couverture ? Votre partenaire déteste-t-il avoir trop chaud au lit contrairement à vous ? Avez-vous pris l’habitude d’allumer les lumières pour lire un livre avant de vous endormir ? Votre partenaire n’arrive-t-il pas à fermer l’œil lorsqu’il y a de la lumière dans la chambre ?

Même si vous êtes en couple depuis longtemps, certaines concessions sont très difficiles à faire. Et si au début, vous avez pu faire quelques efforts, il n’est pas très évident de s’adapter aux habitudes et aux petites manies de l’autre, surtout, au lit. Du coup, il n’est pas rare que des petites embrouilles éclatent à chaque fois que vous vous couchez. Avec le temps, cela devient agaçant !

Article recommandé:  Réinventer l’amour pour plus de complicité

Pour éviter les frictions, n’est-il pas plus judicieux de faire chambre à part ? De cette manière, vous n’avez pas à faire des concessions trop difficiles à tenir. Pendant ce temps, votre partenaire peut dormir, en paix, également. C’est gagnant-gagnant !

Pour retrouver un bon sommeil réparateur

Dormir à deux, comme vous l’aurez certainement remarqué, n’est pas toujours une grande source de joie. Et pour cause, dans certains cas, faire chambre commune peut même être une source inévitable de stress et de troubles du sommeil. Je connais, par exemple, un homme qui rêve de dormir dans la chambre de ses enfants à cause des produits que sa femme utilise avant de se coucher. Souffrant d’apnée de sommeil, cette dernière doit avoir recours à des huiles essentielles (dont l’odeur n’est pas toujours au goût de tous). Résultat : l’homme a beaucoup de mal à s’endormir près d’elle et souffre même, de temps en temps, de grosses migraines.

C’est, également, le cas des personnes qui doivent dormir avec un partenaire qui ronfle beaucoup. Un cas qui est loin d’être isolé. Quand le sommeil de l’un des deux est fragilisé à cause d’une situation de ce genre, il devient très difficile de garder une bonne ambiance au sein du couple. Celui qui dort mal se réveille encore plus fatigué que la veille. Il devient alors plus irritable, voire agressif. Et même si l’autre ne fait pas exprès de ronfler, par exemple, il est tout à fait normal de lui en vouloir.  

Dans ces cas exceptionnels, faire chambre à part est une solution particulièrement avantageuse pour tous les deux. Vouloir retenir l’autre est un peu égoïste lorsque vous savez que cette situation lui crée continuellement un trouble du sommeil.

Pour continuer à avoir une intimité

Lors du confinement, la vie de couple est mise à rude épreuve. Et pour cause, en étant cloîtré à la maison 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, il n’y a plus (ou pas beaucoup) de temps individuel pour chacun des partenaires. C’est le cas, également, lorsque le couple est en retraite.

Dans une maison (surtout si celle-ci est assez petite), il est très difficile d’avoir des territoires individualisés. Il est vrai que certains couples peuvent avoir des pièces individuelles dans la maison, mais ce n’est pas tous les couples qui peuvent se le permettre. Et pourtant, de temps en temps, vous avez besoin de plus d’espace, de l’autonomie et plus de liberté.

Avoir sa chambre à soi peut être une solution pour satisfaire ce besoin de liberté et cette soif de retrouver son intimité. Comprenez qu’avoir un territoire à soi, un endroit rien qu’à soi, est un besoin humain. Le fait de vouloir être seul n’est pas le signe d’un manque d’amour ou d’un manque d’intérêt envers son partenaire. Au contraire, il est tout à fait normal d’éprouver ce sentiment. Dans ce cas, faire chambre à part est une solution pour se retrouver.

Article recommandé:  Etes-vous prêt(e) pour une vie commune?

Pour mieux faire face à un conflit

La vie de couple n’est pas toujours une balade tranquille. Et pour cause, vous devez gérer des hauts et des bas continuellement. Si vous sentez que votre couple bat de l’aile, la décision de faire chambre à part peut être envisagée. En effet, pour de nombreux couples, c’est même une solution efficace pour mieux gérer le conflit et pour mieux se retrouver, par la suite.

En étant chacun dans sa chambre, il est plus facile de se calmer, de retrouver un esprit clair, de faire une rétrospection sur la situation, de se remettre en question et surtout de réfléchir de manière la plus positive possible à ce qui est en train de se passer.

Lorsque vous gérez les problèmes à chaud, il est très rare de prendre les bonnes décisions, de faire les bons choix et de trouver les solutions adéquates. En dormant seul, vous évitez les crispations et les irritations causées par ledit conflit. Le matin, au réveil, vous avez pris un bon recul sur la situation. Vous êtes, également, plus serein et mieux disposé à discuter du problème avec votre partenaire.

Faire chambre à part : les avantages et les inconvénients

Votre partenaire ronfle beaucoup ? Votre mari ne supporte plus que vous allumez la lumière la nuit ? Vous traversez une situation assez difficile à vivre dans votre couple ? Qu’importent les raisons qui vous poussent à faire chambre à part, sachez qu’il y a des avantages et des inconvénients à faire chambre à part.

Les avantages

  • Retrouver le romantisme dans le couple

Contrairement à ce que l’on peut être tenté de penser, faire chambre à part n’est donc pas synonyme de « mort » pour le couple. Bien au contraire, cela vous permettra même de maintenir la flamme ardente de votre passion, votre amour. Mais comment retrouver la romance en étant chacun dans son lit ? Vous pouvez, par exemple, mieux apprécier les petites attentions que votre partenaire déposera délicatement sur votre oreiller avant le coucher. Vous pouvez, également, l’inviter, de temps en temps, à vous rejoindre dans « votre » chambre. Laissez libre court à votre imagination.

  • Améliorer sa qualité de vie

Faire chambre à part peut vous permettre de sortir des embrouilles perpétuelles au moment de vous coucher. Mais c’est, également, un moyen très efficace pour retrouver une meilleure qualité de vie. Avec les problèmes de ronflement de votre partenaire, vous avez beaucoup de mal à bénéficier d’un sommeil réparateur tous les soirs. Dormir dans votre propre chambre est un moyen pour venir à bout de ces soucis.

  • Bénéficier de son petit jardin secret

Ce n’est pas parce que vous êtes en couple que vous devez tout faire avec votre partenaire ou tout partager avec lui. D’ailleurs, dans cet article, je partage avec vous, ce que vous pouvez taire et garder dans votre jardin secret. Le fait d’avoir votre propre chambre vous permettra de cultiver ce « jardin secret ».

  • Faire une petite pause
Article recommandé:  Les principales causes de séparations et de divorces

Non, la petite pause dans votre relation de couple n’est pas toujours une mauvaise chose. Lors d’une dispute, il est tout à fait bénéfique de prendre le temps de réfléchir chacun de son côté. D’éviter de s’embrouiller encore plus.

Les inconvénients

  • Manquer de contact physique

Pour certains couples, le fait de « devoir » se coucher dans des chambres séparées est tout simplement inconcevable. Et pour cause, pour garder la passion dans le couple, un contact de la peau de son partenaire est obligatoire. Il est alors très difficile de retrouver de la « chaleur » lorsqu’on est loin des bras de sa moitié. Pourtant, il faut comprendre qu’il n’y a pas qu’au lit que l’on peut avoir des contacts physiques.

  • Signe annonciateur de séparation

Faire chambre à part, pour certains couples, est un signe annonciateur de séparation. Il est possible que ce soit, effectivement, un mauvais signe, si la situation est causée par une dispute et qu’elle dure depuis très longtemps. Et pourtant, comprenez que cela peut, également, être une manière très avantageuse de ranimer le désir au sein de votre couple.

  • Simple cohabitation ?

Quelle est la différence entre un couple qui vit ensemble et des colocataires ? Pour de nombreuses personnes, c’est le lit conjugal. Ainsi, certains craignent qu’en dormant dans des chambres à part, la relation amoureuse se transformera en une cohabitation simple.

Chambre à part : comment réussir ?

Bien évidemment, pour que vous puissiez profiter des avantages de faire chambre à part, il est impératif de respecter certaines règles :    

Gardez le contact physique !

Vous ne dormez plus ensemble, vous craignez alors de ne plus avoir de contact physique avec votre partenaire. C’est tout à fait légitime d’avoir cette crainte. Et pourtant, sachez que ce n’est pas seulement au lit que vous pouvez avoir des contacts physiques avec votre moitié. Vous pouvez trouver plusieurs autres occasions pour stimuler l’ocytocine (hormone de l’amour, de l’attachement) avec les contacts. Pensez, par exemple, à multiplier les contacts physiques tendres et les petites attentions au cours de la journée.

N’oubliez pas le pillow talk

Pillow talk, ou confidences sur l’oreiller sont typiques des couples. Et pour cause, le moment du coucher est, pour la plupart des couples, le moment idéal pour avoir des discussions intimes et s’échanger sur des sujets plus intimes et personnels. Vous pouvez tout à fait garder ce rituel du « pillow talk » même si vous ne dormez plus ensemble. Prenez, par exemple, quelques minutes à discuter dans le lit de votre partenaire, avant de rejoindre le vôtre.

Continuez à faire l’amour

L’on pense souvent que lorsqu’on ne dort plus ensemble, les occasions de faire l’amour deviennent très rares.  Ce qui est tout à fait faux ! Le fait de dormir dans des chambres séparées ne peut pas avoir des impacts importants sur votre désir. Au contraire, vous constaterez même que cela stimule la libido de manière importante. Il vous suffit d’être imaginatifs et de trouver des moments pour votre conjoint.

Laisser un commentaire

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.