Couple : que dire et que taire ?

Pour que le bonheur soit au beau fixe tous les jours dans votre vie de couple, certains paramètres doivent être pris en compte. Outre le respect et la compréhension, la communication est un élément qui n’est pas de l’ordre du facultatif. Dans tous les aspects de votre vie quotidienne, cette dernière aura une importance capitale. Et comme vous pouvez vous en douter, la communication est à l’amour et à la confiance ce qu’est l’eau à la plante. Elle entretient et ravive continuellement la flamme de votre amour. Sans elle donc, et surtout sans les paroles que vous échangerez, vous ne pouvez pas prétendre à un bonheur éternel.

Mais pour autant, est-il nécessaire de tout se dire ? Cette question sème le doute chez la plupart des couples. En demandant l’avis d’une de mes lectrices, elle s’est exprimée clairement en disant : « Je suis heureuse dans ma vie de couple, mais je ne suis pas de celles qui racontent à mon partenaire tous mes faits et gestes. J’aime mon jardin secret et j’y tiens comme à la prunelle de mes yeux ». Pour l’un de mes lecteurs, c’est le contraire : « Jardin secret ? Qu’est-ce que c’est ? Dans ma vie de couple, je ne cautionne aucun secret. Je raconte tout et n’importe quoi à mon partenaire et elle fait également la même chose. Cela nous rend heureux ».

Que vous soyez dans le premier camp ou le second, tout ce que l’on retient est que cette situation rend heureuse chacune des personnes qui ont témoigné ci-dessus. Toutefois, les réponses ne suffisent pas à répondre à la question que nous nous posons tous en lisant cet article : que dire et que taire dans sa vie ? De par mon expérience et celles de mes lecteurs, je vous propose, aujourd’hui de répondre à cette question et vous aider à mieux définir les grandes lignes de votre relation amoureuse.

Tout dire à son partenaire : bonne ou mauvaise idée ?

Vous l’avez compris grâce à tous mes articles : la communication est d’une importance capitale pour faire fonctionner, comme il se doit votre vie de couple. Mais il y a-t-il des limites ? Jusqu’où pouvez-vous aller ? Est-il indispensable de parler de tout ? Il y a-t-il des sujets à taire absolument ? Voici quelques points qui vous permettront d’y voir plus clair.

1- Ne pas taire les informations pour bien se connaitre

Faut-il tout raconter à son partenaire ? Dans cette question, le mot clé est « TOUT ». Et la réponse quant à elle changera en fonction de votre définition de ce mot. En effet, pour certains, TOUT se raconter signifie ne vraiment rien cacher à son partenaire (des petits détails jusqu’aux informations capitales). Et pour d’autres, TOUT signifie ne rien cacher d’important à son partenaire. Pour ma part, j’irais plutôt rejoindre le camp de ces derniers. En effet, il est essentiel de ne se raconter que ce qui est important.   Ici encore, les avis divergents, car ce qui est important pour moi n’est pas réellement important pour les autres ou pour mon partenaire.

Article recommandé:  Identifier rapidement les gestes d’une femme attirée

À vous de juger donc de ce qui est essentiel et utile de révéler à votre partenaire sur votre vie quotidienne, sur votre passé, votre futur ou sur vos ressentis. Je n’aime pas les gens qui pensent que l’amour (ou la vie de couple) est un confessionnal. Vous n’êtes pas obligé de raconter tout vos déboires, vos craintes et votre historique amoureux. Les seules informations que vous devez obligatoirement partager son celles qui permettront à l’autre de mieux vous connaître et de mieux comprendre vos faits et gestes.

Pour qu’un couple roule sur les bons rails, les deux parties doivent se connaitre et donc être au courant de toutes les choses importantes qui concernent la vie de l’autre ou la vie de couple en général.  Il est tout simplement impossible d’éprouver des sentiments amoureux et forts pour une personne que l’on ne connaît pas (ou que l’on connaît à peine). Vous pouvez vous apprécier, certes. Vous pouvez également être attirés l’un envers l’autre, toutefois, cela ne peut pas être le véritable amour. J’aimerais également vous dire qu’il est primordial d’oser avouer et partager à votre partenaire ce que vous n’oserez pas dire. Bien évidemment, cela ne pourra pas se faire tout de suite, mais au fur et à mesure que votre relation avance. D’ailleurs, vous le savez : cultiver un certain mystère, aux premiers instants de la relation, a toujours du bon.

2- Avoir son jardin secret

Il est donc bon de se partager toutes les informations qui permettront à l’autre de mieux vous connaitre. Néanmoins, vous devez comprendre qu’il y a certaines limites. Par exemple, je ne conseillerais jamais à mes lecteurs de faire un inventaire de tous ses exs ou encore de raconter à sa petite amie / son petit ami tous les ébats sexuels, les expériences et les anecdotes honteuses qui les concernent. Vous avez tout à fait le droit d’avoir votre petit jardin secret. Et dans cet endroit-là, vous pouvez stocker (sans culpabiliser) certains évènements de votre vie, les émotions que vous ressentez, les rêves et les projets que vous avez envie de concrétiser, etc. Attention tout de même, pour que cela ne soit pas un péché, il y a une condition : vous pouvez garder cette information pour vous si vous savez d’ores et déjà que le fait de le partager à votre partenaire n’est pas utile.

3- Ne pas avoir honte de son passé

C’est surtout en début de relation que cette problématique peut se poser. Permettez-moi alors de vous dire que toutes les expériences, toutes les erreurs, toutes les histoires que vous avez eues dans le passé font partie de votre vécu, et par conséquent de vous-même. Les expériences foireuses et les histoires aux fins malheureuses sont peut être difficiles à exprimer à assumer, mais ce n’est pas et ce ne devrait jamais être une raison pour avoir honte de votre passé. De son côté, votre partenaire ne devrait et n’a d’ailleurs pas le droit de vous juger sur vos anciennes histoires et vote passé. Vous avez fait pas mal de bêtise du temps de votre adolescence ? Ce n’est pas une raison de vous pointer le doigt ! Vous êtes sorti avec des personnes non fréquentables ? Et alors ?

Article recommandé:  Recadrer un homme (conjoint) qui vous parle mal : comment s’y prendre ?

4- Trouver le moment adéquat

La communication, c’est bien, mais il y a un temps pour tout. Il vous est, par ailleurs, indispensable de trouver le moment idéal pour partager et s’exprimer. Si vous êtes en début de relation, il n’est, par exemple, pas nécessaire (je dirais même pas malin du tout) de partager à votre moitié des informations trop intimes sur vous. Offrez-vous du temps pour que la confiance, la complicité et la connaissance de l’autre s’installent d’elles-mêmes. Une fois bien mis en place, ces piliers de la relation feront les choses par eux même.

En plus d’apprendre à trouver le moment idéal, vous devez également trouver les bons mots. Si vous avez quelque chose d’important (et même de honteux) à partager, évitez, par exemple d’employer le mot : « avouer ». Ce dernier pousse tout de suite l’autre à penser que vous avez fauté. Si vous êtes prêt à lui dire quelque chose d’important, prenez tout votre courage à deux mains et surtout ne tardez pas à le lui raconter. En hésitant, vous sous-estimer que l’information est déstabilisante. Si l’amour est fort et réel, la vérité ne fera pas office de bombe.

Des mensonges pour préserver le couple

Oui, le mensonge est réellement destructeur pour le couple, mais la transparence totale n’est pas non plus une bonne idée si vous souhaitez préserver un certain équilibre dans votre vie de couple. Il existe alors quelques catégories de mensonges et de cachoteries que certains jugent bon de taire. Mais est-ce réellement une bonne idée ? Peut-on en tirer des bienfaits ?

  • Le mensonge pour la séduction

Vous n’avez pas besoin d’attendre d’être en couple pour que les premiers mensonges pointent le bout de leur nez. En général, le mensonge arrive dans les toutes premières heures de votre histoire d’amour. Des mensonges pour quel objectif ? Mais pour la séduction voyons ! Lorsque vous commencerez à faire connaissance, vous serez tenté d’enjoliver un peu votre histoire, votre vie professionnelle, vos vacances, vos amis, etc. Rapidement, le week-end très ennuyeux que vous avez passé la semaine dernière deviendra un moment exquis et inoubliable. Mais tout cela, ce sont des petits mensonges qui n’influencent en rien votre vie de couple (future). Ils peuvent servir à tisser des liens plus forts et permettront de trouver un bon sujet de conversation. Et puis, il faut se l’avouer, nous ne sommes pas les premiers (ni les derniers) à utiliser cette carte pour séduire.

  • Le mensonge pour la protection
Article recommandé:  Bien draguer par SMS: conseils

Il y a également ces mensonges ou ces informations que l’on omet de dire pour ne pas décevoir ou pour ne pas blesser l’autre. La plupart du temps, ces petits mensonges seront l’ombre du passé, les erreurs de jeunesse ou encore les bons moments passés avec ses exs. Si cette information est déjà assez lourde à porter pour vous, il ne sera pas nécessaire de partager avec votre partenaire. Dites-vous que ces informations sur votre intimité ne peuvent être compréhensibles que par vous-même. Avant de révéler quoi que ce soit, posez-vous toujours cette question : « Est-ce que si je révèle cette information, je mettrais mon couple en péril ?  Est-ce que ce type d’information risque de faire changer la vision que mon partenaire a de moi ? ». Dans ces cas, les petites cachoteries ont du bon. Attention, le fait de cacher une aventure en dehors de votre couple, par exemple, n’est pas protéger votre partenaire.

  • Le mensonge pour la paix

Il y a quelques semaines, vous avez craqué sur une jolie jupe hors de prix. Hier, vous avez encore voulu acheter les chaussures qui vont avec. Vous savez pertinemment que vous avez fait sauter votre budget de ce mois et que votre partenaire ne verra pas cela d’un bon œil. Vous dites alors que ce sont des cadeaux que votre sœur vous a faits parce qu’elle a décidé de faire un vide dressing. Que ce soit la première fois ou la deuxième fois que vous sortait ce genre de mensonge, vous sentez que cela est utile. Pourquoi ? Parce que vous ne voulez pas provoquer une dispute inutile au sein de votre couple. Cela ne devrait tout de même pas être une routine. Ce mensonge est acceptable, mais pas tout le temps.

  • Le mensonge pour rassurer

De temps en temps, les petits mensonges permettent également de rassurer votre partenaire. À la question : « Est-ce que tu me trouves grosse » par exemple, vous pouvez utiliser quelques petites exagérations pour ne pas la blesser ni la décevoir. Ces petits mensonges sont également de mise pour rassurer le cuisinier qui sommeille en votre chéri par exemple. Lorsque vous savez que cela risque de blesser l’égo de votre moitié ou de le faire souffrir inutilement, vous pouvez en user.

Laisser un commentaire

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.