Comment éviter les silences gênants ?

Que vous soyez un apprenti séducteur ou un séducteur maîtrisant déjà l’art de la drague au bout des doigts, il y a des peurs que vous partagez certainement avec tous les autres. Outre le fait de se prendre un râteau (même si cela ne doit pas être un problème de taille, comme je l’explique ici) il y a cette peur de devoir gérer un  silence gênant. Imaginez la scène : vous êtes devant votre target, cette fille que vous rêvez de séduire depuis des mois, la discussion est au beau fixe, lorsque tout d’un coup, plus rien. Vous êtes tous les deux là en train d’essayer de fuir le regard de l’autre et de combler tant bien que mal ce moment de « blanc », mais rien n’y fait.

Malheureusement, plus les secondes passent, plus le moment de silence devient lourd. Et quand il s’accumule, vous pouvez voir vos chances de séduction diminuer à un niveau vraiment bas. Mais il y a un autre problème que vous n’avez pas vu venir : sortir de ces moments de gêne est aussi un grand défi. Passer d’un blanc total à une discussion animée et intéressante, même les plus grands d’entre nous s’y perdront. Pourtant, permettez-moi de vous dire que comme tout art, cela se maitrise. Dans la plupart des cas, il vous suffit d’en apprendre les bases et de faire confiance à monsieur « improvisation » pour la touche finale.

C’est dans cette optique que j’ai décidé de vous proposer aujourd’hui des techniques simples (mais efficaces) pour que vous puissiez combler les blancs dans votre conversation. Si vous êtes un lecteur assidu, vous savez que nous avons déjà fait une série d’articles sur les premiers rendez-vous et toutes les règles à suivre pour le réussir. Par contre, après avoir pris en compte le problème de certains lecteurs, je me suis rendu compte que j’ai oublié de vous apprendre l’essentiel,  retour donc sur des bases qui vous serviront dans votre vie de séducteur et celle de tous les  jours.

02-couple-silence

Le silence, est-ce forcément une preuve d’inconfort ?

Si vous êtes en train de lire ces lignes, c’est certainement parce que vous aussi, vous avez la phobie de ce silence gênant. Pourtant, avant d’aller plus loin, laissez-moi vous poser une petite question simple : pourquoi est-ce que le silence vous fait autant peur ? Ce que je ne comprends pas c’est que depuis la nuit des temps l’on nous rabâche ce fait un peu absurde : les silences lors d’un premier rendez-vous sont la preuve d’inconfort.   Mais est-ce vraiment le cas ? Petite précision.

Dans votre vie de tous les jours

Que vous viviez seul ou avec des colocataires, je parie qu’à un moment donné vous êtes tous à la recherche de ce silence. Après une longue journée de travail, après une semaine fatigante et parfois même éreintante, tout ce que l’on souhaite c’est de se refermer dans sa petite bulle, couper le son et ne parler avec personne. Tout simplement se calmer dans le silence. Sans vous en rendre compte, ce silence est le moyen qui vous permet de retrouver la paix intérieure. Sans bruit, sans son, vous pouvez retrouver votre zénitude et recharger vos batteries. Dire que le ce silence ne vous aide pas en ce genre de moment serait donc mentir.

Article recommandé:  L’obsession amoureuse, une épreuve de plus à vaincre !

Dans la séduction

Maintenant, quelle est la place de ce silence dans la séduction game ? Si vous êtes de nature timide ou que vous êtes un grand bavard, lorsque vous faites face à une femme qui vous impressionne, la première chose que vous voulez faire c’est aussi l’impressionner. Pour y arriver, vous avez plusieurs options, mais l’un des plus plébiscités est la parole. Tout au long de la conversation, vous essayerez de toujours trouver quelque chose à dire pour lui faire comprendre que vous avez beaucoup à lui raconter et qu’il faut à tout prix qu’elle apprenne à vous connaître un peu plus. À tout moment, vous allez lui sortir des anecdotes sur vous et votre ancienne vie. Mais ne voyez-vous pas que c’est en parlant beaucoup que vous la ferez fuir ? Essayez de ralentir la cadence, juste un peu. Et vous verrez que la conversation est beaucoup plus agréable. Ne cherchez pas à l’impressionner, à tout prix. Si elle a accepté de prendre ce verre ou de venir à ce rendez-vous, c’est qu’elle a déjà une idée de vous. Ne lui donnez que le vrai et ne cherchez pas à remuer ciel et terre.

Le silence, comment le prendre ?

Monsieur, nous n’apprécions pas les mitraillettes. L’art de la communication c’est également savoir à quel moment il faut s’arrêter un peu et combien de temps il faut laisser placer à un petit temps mort. Si vous devez donc faire face à un silence, apprenez à y prendre goût. Au lieu de paniquer et d’essayer de trouver un sujet pour relancer la machine, soutenez son regard et parlez avec vos yeux et vos gestes. Ce moment est unique, alors pourquoi ne pas en profiter. En fait, j’aime penser que ces moments de silence sont le calme avant la tempête. Si vous calculez bien votre sortie de route, vous vous retrouverez face à un paysage plaisant. Dans d’autres termes, si vous réussissez à vous contrôler en ces moments,  je vous assure que vous avez de grandes chances de vous en sortir vainqueur et comme trophée, vous aurez son cœur.

02-couple-café

Pourquoi le silence fait-il si peur ?

Selon certains psychologues, les personnes qui ne cessent de parler sont celles qui essaient de fuir. En effet, avec un bavardage intempestif, lesdites personnes arrivent à fuir les pensées s’accumulant durant la phase gênante qu’est le silence. Avec un blanc, la séduction reste un moment en suspend. Les secondes deviennent des heures et des heures sans rien se dire, ça craint ! Il est donc normal que vous ayez peur de vous retrouver dans cette situation. Et si c’est le tout premier rendez-vous, il est encore plus normal que vous vous sentiez mal à l’aise. Telle une carpe, vous perdez vos fils d’idées et vous restez muet.

Le silence pour faire entendre ce que vous avez vraiment à dire

« Quoi? ». Oui, je me doute que vous ne compreniez pas ce que j’ai à vous dire. Par contre, si vous avez bien saisi ce que j’essaie de vous expliquer depuis le début, vous comprendrez immédiatement que le silence peut être un atout. Dans la vie, il n’y a pas qu’avec les mots que vous pouvez communiquer. Vous pouvez également le faire avec les yeux et avec les gestes. Et autant vous dire, ces derniers sont beaucoup plus parlants que la parole.  Pour qu’une fille sache vraiment ce que vous avez à lui dire, vous aurez besoin de ses silences. Alors, au lieu de les classer dans la liste de vos peurs enfouies, faites en une force de séduction. Mais avant de vous lancer, vous devez maitriser l’art de la parole sans les mots. Vous devez donc être capable de séduire sans forcément parler.

Article recommandé:  Les attitudes à adopter en 2019 pour booster votre couple

Alors, faut-il avoir peur du silence ?

Non, non et non ! Le silence est  uniquement un problème parce que nous avons décidé que s’en est un. Pour les adeptes du body langage, c’est toute une autre histoire. Ils vous diront, en effet, que la meilleure des communications est celle qui ne sort pas de votre bouche. Autrement dit, la communication non verbale. Mais comment oublier cette peur ? La première étape est simple : enlevez-vous de la tête la mauvaise image que vous vous faites sur les silences. Ensuite, ne vous concentrez pas uniquement sur vos ressenties faces à ce moment de « gêne ». Au lieu de cela, regardez comment l’autre gère ce moment. Est-ce qu’elle continue à vous sourire ? Est-ce que vous avez l’impression qu’elle est mal à l’aise ? Faites de ce silence une occasion pour mieux cerner sa personnalité et surtout pour mieux comprendre ce qu’elle attend de cette relation.

02-couple-café

Évitez le silence gênant

Et même si je vous ai fait comprendre que le silence est une occasion en or dans la séduction, plusieurs d’entre vous voudront encore éviter à tout prix ce moment. Ne vous inquiétez pas, c’est tout à fait normal. Alors même si vous comprenez que cela n’est pas vraiment grave si vous savez tourner la situation à votre avantage, j’aimerai tout de même vous donner quelques techniques faciles pour que la  discussion reste à son beau fixe du début à la fin.

1- Faites-la parler d’elle

Quel est le sujet de discussion que vous maitrisez le plus lorsque vous êtes devant une femme ? Certainement celui qui tourne autour de vous. En effet, parler de soi est l’un des sujets les plus faciles à maitriser. Pour que le silence ne s’attarde pas trop, invitez donc tout simplement votre interlocuteur à en dire plus sur sa vie, sur ce qu’elle aime, sur son travail, etc. Non seulement cela va lui prouver que vous tenez à connaître plus sur celle, mais ce sera également l’occasion de voir si vous avez des points communs à creuser un peu plus.

2- Ne soyez pas tenté de tout vouloir contrôler

Même si vous vous êtes bien préparé pour ce rendez-vous, permettez-moi de vous dire que vous allez toujours devoir faire face à un imprévu. Alors, soyons sincères : quoi que vous essayiez de faire, vous n’aurez pas la possibilité de tout contrôler lors de ce moment tant attendu. Alors, soufflez un bon coup. Ne vous prenez pas trop au sérieux et arrêtez de tourner votre langue des centaines de fois dans votre bouche avant de sortir un mot. Au contraire, installez une atmosphère détendue. Si vous êtes raide comme un piquet, la personne en face de vous le remarquera rapidement et fera également de même. Donnez-vous le droit de rire (et même de ricaner si vous le voulez), de discuter librement, de faire entendre votre avis…

Article recommandé:  Break VS Rupture

3- Évitez les sujets qui fâchent

Savez-vous comment finissent les débats enflammés ou tout le monde fait part de son avis à bout de champ ? En un fiasco total, dans la plupart des cas. Pour éviter que votre future partenaire interlocutrice ne vous lance la fourchette en plein œil, évitez soigneusement les sujets qui fâchent. Certes, il est important de connaitre l’avis de l’autre sur les sujets qui animent actuellement notre monde ou les sujets d’actualités qui ont créé la polémique, mais monsieur, est-ce vraiment le moment pour cela ? Lors des premiers rendez-vous, il vaut tout simplement mieux éviter tous les sujets qui peuvent fâcher et tous les sujets qui ne vous mettront pas obligatoirement en accord.

4- Ne soyez pas tenté de la juger

Après des heures et des heures à discuter, votre interlocuteur se confie à vous : elle adore manger cette nourriture que vous  détestez depuis votre enfance. Faisant place à votre spontanéité, vous serez tenté de lui sortir un   « mais c’est totalement dégueulasse ». Mais comme vous ne la connaissez pas encore, vous ne savez pas comment elle va réagir à cette remarque. Il se peut qu’elle le prenne bien et qu’elle en rigole. Par contre, il se peut qu’elle le prenne mal et qu’elle ait envie de vous mettre une raclée en plein visage. Essayez donc de toujours avoir l’esprit large et ne soyez jamais tenté, ô grand jamais, de la juger sur sa manière de vivre ou ses choix.

5- Rattrapez vos gaffes

Même avec la plus grande volonté du monde, vous n’êtes pas à l’abri des petites bourdes. Vous savez que vous êtes le roi des gaffes et que vous avez toujours tendance à poser des questions qui normalement ne doivent pas être posées. Et même lorsque vous essayez de bien faire, une petite question simple à propos de sa famille peut se transformer en un moment de gêne historique. Vous ne savez pas que ce sujet est sensible, mais maintenant qu’il est trop tard pour faire marche arrière, vous devez assumer vos petites erreurs. Et ce n’est pas très compliqué,  il suffit de présenter vos sincères excuses et ne surtout pas chercher à en faire trop. Passez ensuite à autre chose de manière naturelle.

Laisser un commentaire

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.