Comment arrêter d’être trop jaloux ?

« Mais la jalousie n’est-elle pas une preuve d’amour » ? À la vue de ce titre, je suis sûre que vous vous êtes tous posé cette question. En effet, je ne vais pas vous contredire, il s’agit vraiment d’une preuve d’amour. À condition que cette dernière soit bien maîtrisée. Pour dire vrai, la jalousie est comme le sel dans un plat. Il est la base fondamentale qui ajoutera du goût et de la saveur. Par contre, si vous en mettez trop, vous risquez, ni plus, ni moins de gâcher la recette. Une personne trop jalouse n’est donc pas une personne trop amoureuse. Au contraire, cela signifie qu’elle cache en elle un sentiment profond qu’il ne faut pas prendre à la légère.

La jalousie peut en effet être considérée comme étant un véritable manque de confiance. Pour commencer, en soi. Et également en l’autre. D’ailleurs, vous devez comprendre qu’il existe malheureusement, qu’un pas entre la paranoïa et la jalousie. Si vous souhaitez vivre une relation saine, passionnée et équilibrée, la jalousie n’a pas sa place au sein de votre histoire d’amour. Même s’il est tout simplement impossible d’arrêter de l’être du jour au lendemain, vous pouvez trouver une technique pour éviter d’étouffer votre partenaire.

Si vous lui faites une scène dès que votre copine sort maquillée et bien habillée, si vous avez envie de frapper tous les hommes qui daignent l’approcher de trop près, si vous sursautez dès qu’un autre homme complimente ses photos sur les réseaux sociaux, ne cherchez plus : vous êtes un grand jaloux et vous avez besoin d’aide. Et si vous êtes ici, c’est parce que vous avez compris combien je peux vous être d’une grande utilité. Dans cet article, je vous apprends à contrôler cette situation pour que vous puissiez faire en sorte que votre relation soit sur la bonne voie.

La jalousie : preuve d’amour ou ?

L’on entend très souvent que les personnes qui aiment vraiment sont celles qui sont les plus jalouses. Il est même « normal » d’entendre des gens dire : « s’il m’aime il sera automatiquement jaloux ». Selon ce contexte, la jalousie est donc une preuve d’amour pour certains. D’un autre côté, l’on sait tous qu’en amour, il est important d’avoir confiance en son partenaire.  Mais alors, que devons-nous vraiment penser ? Tout cela est contradictoire alors il est normal si vous ne savez pas où mettre la tête. Pour simplifier les choses, décortiquons un peu le concept de la jalousie.

Qu’est-ce que la jalousie ?

Pour faire court, la jalousie est une émotion. Selon la personne concernée, elle peut être plus ou moins intense. Parfois, elle peut être l’empreinte d’une angoisse et d’une agressivité (enfouie ou manifeste). Mais quel que soit le cas, la jalousie repose toujours sur la peur de perdre la personne que l’on aime. Jusqu’ici, rien d’anormal. Si vous tenez à une personne, il est normal que vous ayez peur de la perdre ou qu’une autre vous la « vole ». Le problème c’est la manière dont vous exprimez cette peur et les raisons qui vous poussent à être jaloux. C’est donc dans l’intensité que se différencier la simple et légitime peur de perdre l’être aimée et la jalousie maladive.

Article recommandé:  Des techniques solides pour séduire efficacement

Les 3 conditions de la jalousie

Afin de mieux comprendre si le sentiment que vous avez est vraiment de la jalousie ou la peur de perdre votre moitié, voici trois conditions importantes que vous devez connaitre :

  • La notion de possession

On ne peut pas avoir peur de perdre quelque chose ou quelqu’un que l’on ne croit pas posséder. Donc si la jalousie est présente dans l’esprit de cette personne, c’est qu’elle pense également que son partenaire est sa propriété, qu’il l’appartient donc.

  • La présence d’une autre personne

Votre bien-aimée est tombée malade et elle risque d’y perdre la vie ? Il est légitime que vous ayez peur de la perdre. Vous pouvez même être peiné, angoissé et très triste. Mais cela ne signifie pas que vous êtes jaloux. Pour que la jalousie prenne tout son sens, il faut qu’il y ait une troisième personne dans le schéma.

  • Le manque de confiance (que ce soit en soi ou en l’autre)

Le jaloux n’a aucune raison de l’être si il avait confiance en sa capacité d’entretenir son amour.  Il y a donc une part énorme de ce problème de confiance en soi.

Est-ce une preuve d’amour ?

Vue sous certains angles, la jalousie serait presque considérée comme une preuve d’amour et une réaction normale lorsqu’on est amoureux. Mais à mon sens cette idée est totalement fausse. Pourquoi ? C’est simple ! Ce qui nourrit la jalousie n’a rien à avoir avec l’autre, mais plutôt avec soi même. Ce qui est, force est de le constater, intolérable. Je m’explique : ce qui motive la jalousie n’a rien à avoir avec l’amour pour l’autre.

C’est la possession, la propriété, l’insécurité, la peur de l’abandon, le manque de confiance, le doute de sa capacité à ailer qui sous-tend la jalousie. Ce qui entraine donc l’absence de confiance envers l’autre, le contrôle de l’autre, la séquestration morale et physique ainsi que la volonté de faire culpabiliser l’autre en se prenant pour la victime. À quel moment est-ce que cette définition vous fait penser à l’AMOUR ? A aucun ! En bref, tout ce qui sous-entend la jalousie ne se rapporte en aucun cas en un sentiment amoureux.

En étant jaloux, la première chose à quoi vous penser est votre propre personne et non vous. Ici, c’est l’égo qui parle et non l’amour. Et rappelons-le, l’égo est bien le contraire de l’amour. Même si le jaloux essaie de toujours dire le contraire, en aucun cas il ne pense à l’autre. Quand vous gardez un lion dans une cage, est-ce que vous privilégier son bien-être, votre amour pour lui ou juste votre plaisir personnel ? Vous avez envie de profiter de sa présence alors vous l’enfermer pour qu’il puisse être à vos côtés pour toujours.

Comment arrêter d’être jaloux ?

Vous voulez arrêter d’être jaloux ? C’est déjà un bon début ! Sauf qu’il ne vous suffit pas de l’espérer très fort pour que ce sentiment disparaisse. Pour vous aider, voici donc des cas de figure communs qui sont au centre de la peur des personnes jalouses.

Article recommandé:  FriendZone : Comment l’éviter ou en sortir?

Cas numéro 1 : ma copine va me tromper, car elle parle avec beaucoup d’hommes

Le premier conseil à suivre : soyez zen et respirez un bon coup pour commencer ! Si cette femme vous a choisi, c’est tout simplement que vous êtes unique à ses yeux. Au lieu de la pointer du doigt, vous devez d’abord vous poser cette question : pourquoi vous sentez-vous menacé par les autres hommes ? Si c’est parce qu’ils sont mieux habillés que vous, pensez à devenir plus élégant. Si c’est parce qu’ils sont plus musclés que vous, pensez à prendre soin de votre corps. Si c’est parce que ces hommes gagnent plus d’argent que vous ? Pensez à trouver un travail qui vous mettra sur le même rang.

Le point que vous devez connaitre c’est que plus vous vous sentez mal dans votre peau, plus vous poussez la femme avec qui vous sortez à aller dans les bras d’un autre homme. Vous devez donc apprendre à vous faire confiance. Mieux que ça, faites également confiance en votre petite amie. Dans tous les cas, vous en sortirez gagnant de cette histoire. Si cette dernière vous est fidèle, vous gagnez une bonne relation dans laquelle se mêle l’amour et le respect de l’autre. Si cette dernière vous trompe, vous ne perdrez pas du temps dans une relation qui n’en vaut pas la peine.

Cas numéro 2 : ma copine m’a trompé et j’ai peur qu’elle recommence

Face à ce cas, j’aimerai vous poser une question précise à laquelle vous devez m’offrir une réponse sincère et réfléchie : si elle vous a déjà trompé, qu’a-t-elle à gagner en étant fidèle ? De quoi peut-être avoir peur en étant à nouveau infidèle ? Combien de fois encore pouvez-vous la pardonner ? Il y a une raison précise si vous avez décidé de lui pardonner. Maintenant, ce n’est jusque qu’une question de confiance, de calcul et de stratégie.

Vous la connaissez plus que moi. Vous êtes donc le mieux placé pour savoir si elle vous restera encore fidèle ou non. Quoi qu’il en soit, durant les premiers mois qui suivront ce pardon, vous aurez toujours des doutes. Par contre, au fur et à mesure que votre relation avance, vous devez apprendre à laisser les choses coulées, car cela risque de nuire encore plus à cette histoire déjà fragile. Si vous avez décidé de la pardonner, c’est que vous décidez aussi de lui refaire confiance.

Cas numéro 3 : ma copine est trop bien pour moi

Si vous avez l’impression que votre copine et vous ne jouez pas dans la même ligue, pourquoi est-ce que vous ne vous efforcez pas à être une meilleure version de vous-même ? Dans notre jeunesse, nous avons tous eu affaire avec une femme qui nous a quittés pour une personne mieux que nous. Sauf que ça messieurs, c’est la vie. Lorsque vous vous engagez dans une relation amoureuse, vous  devez vous risquer à ce genre de chose. Quoi que vous fassiez, les femmes iront toujours vers les hommes qui réussiront à leur apporter du bonheur et qui feront de leur vie une bien meilleure vie que maintenant. Si vous devez choisir entre une femme qui vous donne des misères et une femme qui saura vous faire sourire tous les jours, laquelle choisissez-vous ? C’est bien ce que je pensais.

Article recommandé:  Zoom sur les avantages de draguer une inconnue

Donc au lieu de pourrir la vie de la femme avec qui vous êtes et au lieu de soupçonner tout ce qu’elle fait, dites-vous si vous ne pouvez pas y remédier. Faites en sorte de lui offrir le maximum de stabilité et offrez-lui un avenir radieux pour qu’elle n’ait pas envie d’aller voir ailleurs. Donnez tout ce vous avez en vous pour que cette relation fonctionne. Si besoin, améliorez-vous. De plus, je vous promets que depuis le temps où vous aviez eu votre première copine jusqu’à aujourd’hui, il est fort probable que vous ayez déjà changé (en mieux). Le fait d’avoir peur de perdre sa copine et de devenir très jaloux n’a pas son sens ici. Pour ne pas la perdre, il faut tout de suite arrêter !

Cas numéro 4 : ma copine est vraiment trop belle et trop sexy

Je vais être franche avoir vous : en amour la question de chance et de timing joue énormément. Parfois, il vous serait facile de remporter la bataille en ayant en exclusivité la clé de son cœur. Parfois, c’est un autre qui en sortira vainqueur. Et il suffit de peu pour arriver en deuxième position. Un simple message qui arrive à un moment où elle a besoin d’une épaule pour pleurer, un simple diner après une dure journée et tout peut basculer. Votre travail est donc de tout faire pour que la balance ne penche jamais en faveur d’une autre personne avant que la relation ne soit vraiment très sérieuse.

Elle est très jolie, intelligente et aussi canon. Vous vous doutez donc que plusieurs prétendants tournent autour d’elle. Si c’est le cas, le fait d’être jaloux de tout le monde n’arrangera pas les choses. Au lieu de cela, vous devez faire en sorte que tous les moments qu’elle passe avec vous soient les plus incroyables de tous. Montrez-la, qui vous êtes vraiment, et faites en sorte qu’elle comprenne qu’elle n’a pas fait le mauvais choix en vous choisissant vous au lieu des autres.

Cas numéro 5 : ma copine m’a quitté et je suis jaloux de la personne avec qui elle sort

Je n’ai pas plusieurs conseils à vous dire, à part : tournez la page ! Cette histoire est terminée, alors pourquoi continuez-vous à vous y accrocher. Si elle a décidé de rompre, c’est pour une raison. Alors, être jaloux d’une personne avec qui vous ne sortez plus est vraiment une mauvaise idée. Croyez-moi, vous n’avez rien à gagner.

 

Laisser un commentaire

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.