Comment aborder une fille avec succès ?

La majorité de vos tentatives de discussion avec une fille ont été un échec ? Continuez-vous toujours à amasser des râteaux ? Avez- vous une peur bleue d’aborder une inconnue ? Reprenez-vous, car il n’est pas trop tard pour apprendre l’art d’aborder une demoiselle. Il est temps pour vous d’adopter une nouvelle approche pour dialoguer plus efficacement et instaurer un climat de séduction plus propice.

Avoir un dialogue fructueux avec une fille nécessite l’adoption d’une bonne stratégie de communication. Dites-vous qu’avec le nombre incalculable de pervers qui courent dans les rues, il est tout à fait normal que les femmes d’aujourd’hui se méfient des inconnus. D’un autre côté, la quantité de célibataires sur le marché ne vous facilite certainement pas la tâche. Il est de ce fait primordial de se démarquer pour pouvoir attirer l’attention de votre crush.

Ne vous inquiétez pas, l’art d’engager un dialogue est loin d’être si compliqué que cela en a l’air. Après quelques leçons sur la séduction et notamment plusieurs exercices, vous n’aurez plus aucun problème à aborder une jolie demoiselle. Effectivement, aborder une fille et avoir du succès en retour nécessitent plusieurs pratiques et une bonne dose de motivation. Il n’est certainement pas possible, du moins peu d’hommes ont réussi à aborder avec succès dès la première tentative. Surtout ne soyez pas défaitiste, car après 2 ou 3 tentatives, vous verrez que vos efforts porteront ses fruits. Plus tard, approcher une fille vous semblera plus facile.

Pourquoi les filles me fuient-elles ?

L’image que vous projetiez à une fille produit généralement l’une des deux conséquences suivantes : soit, elle sera attirée par vous et vous accordera une partie de son temps. Ce qui est très prometteur. Soit, elle évitera et refusera tous contacts avec vous.

Il existe plusieurs raisons qui incitent une femme à ne pas s’engager dans une discussion. En général, une fille décide de rejeter une invitation à dialoguer si son interlocuteur ne l’inspire pas confiance. De même si le prétendant n’arbore aucune assurance, la demoiselle ne ressentira pas l’intérêt d’entamer un échange. Mais analysons un peu plus ces causes pour que vous puissiez comprendre les principaux motifs de vos râteaux. Je tiens à préciser que le râteau signifie le rejet dans le langage de la séduction.

Avant d’acquérir une nouvelle stratégie de dialogue envers les filles, il est judicieux de faire un petit tour vers le passé. Allons démontrer ce qui n’allait pas dans votre approche de tous les jours. Partant de ce fait, voici une liste présentant les causes majeures qui incitent une femme à donner un râteau. Cette liste n’est pas exhaustive néanmoins elle reflète la majorité des faux pas faits par les hommes.

  • L’apparence : à ne surtout pas négliger !
Article recommandé:  Comment séduire un homme en fonction de son signe astrologique?

En premier lieu, je vais vous parler de l’importance du physique. Votre physique est la première chose que voit une femme alors prenez en bien soin. Le but n’est pas de ressembler à des mannequins de magazine, mais de montrer à la gent féminine que vous êtes soigné. Ainsi donc, essayez de mettre des vêtements qui reflètent votre personnalité. Evitez à tout prix les habits qui ne correspondent pas à votre âge.  Certes, vous vous dites que cela n’est pas possible, mais détrompez-vous, car plusieurs personnes l’ont déjà fait. En croyant que l’apparence ne joue pas un rôle majeur dans la séduction, certains hommes négligent leurs images. Votre code vestimentaire en dit long sur votre personnalité alors soyez judicieux dans le choix de vos habits.  En définitive, adoptez un style vestimentaire simple et parfois même élégant. Cela dépend bien évidemment des occasions qui se présentent à vous.

Une mauvaise haleine, les longs poils des oreilles et du nez, les cheveux mal soignés font aussi partie des causes du rejet.

  • L’assurance

Les démarches et les gestuelles qui prouvent un manque d’assurance ne jouent jamais en faveur du dragueur. Je sais qu’il est quasiment impossible de ne pas ressentir le trac lorsqu’on aborde une fille, mais il est important de savoir les dissimuler. Sachez que les démarches timides, les regards fuyants et la voix tremblante ne séduisent pas les demoiselles. Vous vous dites qu’après quelques minutes de discussion, vous regagnerez sûrement en assurance. Malheureusement en drague tout se joue durant les cinq premières minutes de votre contact. Peu de filles vont vous accorder plus de leurs temps. De ce fait, il est capital de dégager une aura séductrice.

Ce qu’il faut faire

Comme je vous l’ai dit, au premier contact, tout se joue en minute près. Chaque seconde compte ainsi il est important que vous mettiez toutes vos chances dans votre approche de dialogue.

  • Ayez confiance en vos capacités

Avant de se lancer dans une tentative de discussion, il est indispensable de renforcer votre confiance en soi. Même si vous avez peu confiance en vous, apprenez à ne pas trop le montrer. Pour cela, votre posture doit être bien droite, mais ne soyez surtout pas prétentieux. Ayez de l’énergie lorsque vous parlez. Adoptez un ton dynamique et enthousiaste. Ne laissez surtout pas le stress vous envahir, car cela se verra sur votre visage. Arborez le plus beau de vos sourires pour que la demoiselle sache que vous êtes ravie de la voir. Il est aussi capital que vous éliminiez les filtres qui vous démotivent de vos pensées. Dites-vous que cette fille peut s’intéresser à vous et non le contraire.

  • Utilisez des phrases d’accroches appropriées
Article recommandé:  Quatre conseils pour séduire un homme.

Une fois que vous avez fait un travail sur l’image que vous reflétiez, il est temps d’entrer dans le vif du sujet. Le dialogue, l’ultime étape que vous redoutiez autant.

Contrairement à ce que l’on entend fréquemment, sachez qu’il n’existe pas de phrase miracle pour aborder une fille. Chaque situation est unique ainsi il va falloir trouver une phrase d’accroche appropriée au contexte. Qui plus est, ces phrases dites efficaces sont fréquemment utilisées par de nombreux célibataires. En conséquence, les femmes ont ras le bol de les entendre. Mais comment faire ?

Je vous conseille vivement l’approche contextuelle. Votre phrase d’accroche doit dépendre des éléments existants du contexte où vous et la demoiselle vous vous trouviez. Vous sortirez ainsi du lot et vous maximisez vos chances d’obtenir une réponse positive de sa part. Pour que vous puissiez assimiler l’approche contextuelle, je vais vous offrir quelques exemples.

  • Dans la rue, vous voyez une fille attirante. Vous avez remarqué qu’elle est vêtue d’une tenue de sport ainsi vous allez utiliser cet élément dans votre approche contextuelle comme suit : « Excusez-moi, je ne peux m’empêcher de vous dire que cette tenue de sport vous va à ravir. J’ai une amie qui aime courir et je voudrai lui offrir une tenue similaire pour son anniversaire. Pourriez-vous m’aider ? »
  • Durant un afterwork, vous croisez une demoiselle en train de boire un cocktail avec ses amis. Vous hésitez de l’aborder sous le regard de ses copines de peur de prendre un râteau en public. Soyez sans crainte, il est possible d’attirer son attention sans que vous ayez recours à la drague directement. Voici un exemple : « Excusez-moi (en touchant son bras pour qu’elle vous remarque) pourriez-vous me dire si votre cocktail est réussi ? C’est ma première fois dans ce pub et j’ai peur de prendre n’importe quoi. »

Il est toujours important d’utiliser un élément du contexte pour aborder une fille avec succès. En posant des questions anodines, la fille vous apportera une réponse sans trop réfléchir. Le but étant de construire une discussion naturelle, évitez ainsi les discours fleurs bleus, pervers ou difficiles à comprendre. Le dialogue naturel est identique à un échange amical. Pour cette raison, évitez de la vouvoyer et surtout ne parlez pas d’amour.

Aborder en public ou en privée ?

Dans la méthode contextuelle, il existe une approche directe et indirecte à utiliser intelligemment.

Le premier cas consiste à énoncer sans hésitation vos intentions et vos ressentis. Cette approche est surtout utilisée lorsque la demoiselle est en mouvement, car vous n’avez que peu de temps devant vous. Et maintenant vous vous dites qu’aborder dans la rue est tellement difficile. Avec les bons réflexes, vous verrez qu’approcher une fille en public est possible.

Article recommandé:  Comment donner à un homme le désir de s’engager ?

Tout d’abord, il est important que vous l’interpeliez. Mettez-vous devant elle et regardez-la dans les yeux avec un air rassurant. Respectez toujours sa zone d’intimité. Pour plus de précision, laissez une distance d’environ deux pas entre vous. Ce ne sera qu’après que vous pouvez commencer à énoncer votre phrase contextuelle telle que : « je tenais à vous dire bonjour, car je vous trouve extrêmement jolie. Alors bonjour, je m’appelle…(et tendez-lui la main) » C’est une approche directe, car vous parlez directement d’elle et non de quelque chose d’autre.

A contrario, l’approche indirecte est destinée pour les rencontres dans un endroit fixe comme dans un café, au travail. Votre objectif principal ici est de séduire petit à petit la demoiselle. De ce fait, commencez par une phrase banale, mais essayez toujours de cadrer votre discussion pour que vous ayez le contrôle. Evitez ainsi de parler des thèmes tabou comme la politique et la religion. Privilégiez les discussions vous concernant et la concernant.

Les types de phrases à utiliser

Nombreux ont du mal à construire une phrase qui pourrait intéresser une demoiselle. N’allez pas chercher loin et posez-lui juste des questions ordinaires ou faites la part d’une affirmation banale.

Afin de privilégier un dialogue fructueux, enrichissez votre discussion par des affirmations et des questions. Cela dit, ne l’étouffez surtout pas par une tonne de séries de questionnaires (vous n’êtes pas là pour une enquête policière). Au pire, elle vous trouvera forcément lourd. Accordez à la demoiselle le temps de s’exprimer. Il faut ainsi éviter de monopoliser la parole. Pour que votre tentative soit un succès c’est-à-dire que la fille vous a répondu et en plus accepte de vous revoir, il est capital d’être naturel. Posez lui des questions ouvertes pour qu’elle puisse donner son avis. Ce sera ensuite cet avis que vous utiliserez comme contexte pour continuer la discussion et ainsi de suite.

Contrairement à ce que l’on pense, ne soyez pas trop gentil, car vous serez à ses yeux un homme moins viril. Dans la majorité des cas, les gentils sont friendzonés. Mais comment être gentil et en même temps pas trop gentil ? C’est simple, vous avez le droit de la clacher de temps en temps. Taquinez-la sans être toutefois méchant ou blessant. Faites comme si vous parlez à l’une de vos amies. Cette stratégie amicale et rassurante la poussera à baisser sa garde. Vous n’aurez plus autant de mal à alimenter vos discussions.

Laisser un commentaire

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.